Informations pratiques: Que faire en cas d'alerte ?

L'alerte aux populations est l'action de prévenir les populations de l'arrivée d'un danger afin que celles-ci puissent s'en protéger. Le but est de minimiser le nombre de victimes.

 

On peut distinguer deux situations :

 

     1) l'alerte à moyen ou long terme : le danger s'approche et arrivera probablement dans quelques jours (par exemple cas d'un cyclone), ou bien il s'agit d'une situation s'installant lentement, ou bien dangereuse uniquement du fait de sa durée (par exemple canicule ou grand froid) dans ce cas, l'information peut se faire par les média traditionnels (quotidiens, radio, télévision, internet), l'affichage administratif (par exemple sur les mairies) et par des bulletins d'alerte et d'information (alerte météorologique, bulletin d'alerte météorologique—bam, carte de vigilance) ;

 

     2) l'alerte à court terme : le danger est soudain et imminent (par exemple nuage toxique créé par un accident industriel). L'alerte est en général un signal sonore (sirène) ; il faut donc avoir préparé la population pour qu'elle sache comment réagir (par exemple, se confiner et écouter la radio). Une autre alerte à court terme est une menace imminente liée à une agression armée par une puissance hostile, bombardements aériens, menace terroriste ou internationale liée à l'utilisation d'armements non conventionnels voire d'armes atomiques.

 

En France, l'alerte aux populations se fait via le Réseau National d'Alerte (RNA). Ce réseau (hérité de la défense passive de la Seconde Guerre mondiale) comprend environ 4 500 sirènes réparties sur le territoire. 

 

Dans le cadre d'un projet de rénovation et de modernisation, un nouveau réseau, baptisé système d'alerte et d'information des populations (SAIP) a été lancé en 2010. Il utilise le réseau câblé du ministère de l'Intérieur. En 2016, le système est en cours de remplacement; 2 380 sirènes doivent être remplacées d'ici 2020.

 

Nature du Signal en FRANCE :

Les signaux actuels sont définis par l'arrêté du 23 mars 2007 relatif aux caractéristiques techniques du signal national d’alerte. En cas de danger, ce signal (qui ne doit pas être confondu avec le signal d'essai d'une minute seulement, diffusé à midi le premier mercredi de chaque mois) consiste en trois cycles successifs d'une durée d'1 minute et 41 secondes chacun et séparés par un intervalle de 5 secondes et d'un son modulé en fréquence : chaque cycle comporte cinq périodes de fonctionnement au régime nominal. La fréquence fondamentale du son émis au régime nominal est de 380 Hz (+/- 10 Hz) (entre le fa♯ et le sol médium) ;

   - la première période a une durée de 10 secondes,

   - les 4 suivantes ont une durée de 7 secondes ;

   - chaque période est séparée de la suivante par une durée de 5 secondes comprenant une descente en régime de 4 secondes suivie d'une montée en régime de 1 seconde ;

   - la première période est précédée d'une montée en régime d'une durée de 3 secondes ;

   - la dernière période est suivie d'une descente du régime d'une durée de 40 secondes.

 

Essai Sonore : Signal d' Alerte Nationale - France

La fin de l'alerte est indiquée par un signal continu de trente secondes, d'une fréquence de 380 Hz, que le signal soit d'origine électronique ou électromécanique.

En France, le signal d'alerte national est testé dans chaque ville le premier mercredi de chaque mois à midi précise. Le premier Janvier est une exception, le test sera effectué le 8 Janvier chaque année.

Que faire en cas d'Alerte?

 

Dans le cas ou vous entendez le signal d'alerte national en dehors des premiers mercredi du mois à midi, il s'agit d'une alerte réelle. Vous devez dans ces conditions suivre les mesures suivantes dans les plus brefs delais:

 

     - Rejoignez et confinez vous dans l'endroit clos ou l'habitation la plus proche de votre situation (domicile, lieu publique, entreprise, école, etc).

     - Colmatez les ouvertures, les portes et les fenêtres avec des linges humidifiés.

     - Coupez les ventilations, climatiseurs et chauffages en restant loin des fenêtres.

     - Munissez vous d'une radio pour vous tenir au courant de la situation d'alerte.

     - S'abstenir de faire des flammes, de fumer, d'ouvrir les fenêtres.

     - S'abstenir de téléphoner (ni téléphone fixe, ni téléphone mobile) sauf détresse vitale, afin de laisser les lignes libres pour les secours; s'informer par les médias : télévision et radios locales, ou bien France Info, ou encore France Inter sur grandes ondes (1 852 m, 162 kHz) : il s'agit de la radio de service public, et en cas de destruction de l'émetteur en modulation de fréquence (FM) le plus proches, l'émission en grandes ondes peut toujours être captée.

Par ailleurs, en cas de défaillance du réseau d'électricité, il est toujours possible d'écouter la radio avec un poste à piles, à batterie, solaire ou bien à alternateur (« dynamo », manivelle permettant de charger la batterie). La station répétera en boucle la situation et les consignes à suivre.

 

Les enfants scolarisés sont pris en charge par l'école, c'est le lieu où ils sont le plus en sécurité. Il est donc dangereux et inutile d'aller les chercher.

 

 

Ce qu'il ne faut pas faire:

     - Rester dans un véhicule.

     - Prendre l'ascenseur.

     - Aller chercher ses enfants à l'école (les enseignants se chargent de leur sécurité).

     - Téléphoner (les réseaux doivent rester disponibles pour les secours).

     - Rester près des vitres.

     - Ouvrir les fenêtres pour savoir ce qui se passe dehors.

     - Allumer une quelconque flamme (risque d'explosion).

     - Quitter l'abri sans consigne des autorités.

 

 

Organisation pré-alerte: Comment se préparer?

 

Il est prudent de réserver dans votre domicile un endroit calfeutré (cave par exemple) pour conserver certains outils de secours.

Pour un danger à long terme, c'est à dire dans le cas ou il faudrait rester à l'abris pendant plusieurs jours, il est conseillé de s'organiser à l'avance pour regrouper des provisions, des outils d'urgence et une trousse de soins de premiers secours.

 

       - Munissez vous d'eau en bouteille, de denrées non périssables (boites de conserves), et d'un ouvre-boite.

       - Munissez vous de certains outils et objets (une lampe poche, piles, un marteau de sécurite pour briser une éventuelle fenêtre, des couvertures, des oreillers, une radio, un télephone portable ou fixe).

       - Munissez vous d'une trousse de soins de premiers secours (bandages, désinfectants, sparadraps antiseptiques, etc.)

 

Sirènes d'alerte électromécaniques PAKITA pour avertir les populations en cas de catastrophes naturelles, technologiques ou nucléaires, inondations, incendies, explosions, attentats terroristes. Protection civile, SAIP, Défense Française, Moteurs FOX, France/USA.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now